à propos

télécharger portofolio

Emmanuelle Mason – Artiste plasticienne

Née à Paris en 1976, vit et travaille à Toulouse

 

                  Après avoir suivi un cursus à l’école Estienne, Emmanuelle Mason intègre les ateliers de Barbara Leisgen et de Christian Boltanski aux Beaux-arts de Paris, dont elle sort diplômée en 2003. Son travail a fait l’objet de nombreuses expositions monographiques ou collectives en France et à l’étranger, et a intégré plusieurs collections privées ou institutionnelles. Elle vit et travaille à Toulouse. Elle a créé un atelier d’estampe au sein de l’université Jean Jaurès – où elle enseigne au sein du département Arts plastiques – en 2012.

Son travail, d’abord tourné vers le multimédia et l’installation, s’oriente plus tard vers le dessin et les arts graphiques tels que la gravure, la lithographie et la sérigraphie, techniques qu’elle revisite à l’aune des questionnements contemporains et des pratiques installatives. Elle s’approprie en outre le dessin hors format, hors support, hors médium : dessiner avec du crin de cheval, avec du fil crocheté, dessiner avec un pyrographe, avec de la broderie, avec un scalpel, une localisation gps…

Son exposition personnelle la plus récente, intitulée « Ligne(s) de vie », a d’abord été montrée à la Galerie de l’Imagerie à Toulouse puis à l’Artothèque de Gondrin en 2019. Elle montrait 10 années de travail. Avant ça, elle présentait l’exposition « Anima » successivement au Musée Abbal et à la galerie des Musicophages à Toulouse. Parallèlement, elle participe à beaucoup d’expositions collectives en France et à l’étranger, son parcours l’ayant menée notamment à exposer à la CAFA de Pekin, au Musée d’Art Moderne de Busan en Corée, au Palais des Papes lors de la grande exposition « La Beauté in Fabula », (sous le commissariat de Jean de Loisy), à la Galerie Univer à Paris lors de l’exposition « Peinture Silencieuse » (sous le commissariat de Itzhak Goldberg), à Artcité où elle gagne le prix de la critique (délivré par Christian Noorbergen) ou encore au salon Mac Paris (lauréate du prix Aralya en 2014) ou à Art up à Lille avec la Galerie Univer.

Le regard de l’artiste se pose avant tout sur le monde du vivant et de l’Autre. Ses recherches – sur l’animal, l’érotisme, le corps, la mort, le désastre – ont pour point commun de montrer une extrême délicatesse, une « belle manière » qui piège le regard, alors que les sujets traités sont parfois irregardables ou même immondes. Elle rejoue la question d’un sublime, beau et effrayant à la fois, transposé au monde contemporain et aux apories éthiques, philosophiques, sociales et écologiques qu’il porte. Même lorsque son travail se fait tendre, on trouve une coupure, une brûlure, qui tente de prendre en charge la tonalité plus ambiguë du sujet, et en laisser percevoir toute l’étrangeté.

LE DESSIN COMME ACTE DE RESISTANCE

« J’ai cette intuition, même si je peine à poser des mots dessus, que lorsque je me rends à l’atelier pour inciser du métal ou tracer des lignes de dessin, j’accomplis un acte essentiel, un acte de résistance. Cet acte me met en lien avec la fonction somptuaire de l’œuvre d’art, celle dont nous parle Bataille à propos de Lascaux, celle de l’esthétique, c’est-à-dire de la quête de sens. »

TRACER

«Le dessin est ce qui m’occupe avant tout. Lorsque je dessine, le papier devient un corps, un territoire, un «milieu». Tracer, faire courir l’encre, parcourir des kilomètres de papier, passer sous le plan du papier en le coupant, le brûlant. Trouver la ligne qui saura dire ce qui m’a ému, ou heurté. Dessiner avec mon corps aussi, en marchant dans la ville, ou hors support en traçant dans l’espace grâce à un dispositif numérique. Dessiner avec du crin de cheval que je tresse, ou encore avec de la dentelle que je tisse…»


 

Formation


Grandes écoles

2003      Diplôme National Supérieur d’Arts Plastiques, ENSB-A, Paris.

1999       B.T.S. de communication visuelle. Ecole Estienne, Paris.

Université

2006       Agrégation (reçue 2e) et Capes (reçue 2e) d’arts plastique.

2004       DEA “arts des images & art contem porain” – université Paris VIII – mention très bien.

2001       Deug et Licence d’arts plastiques. Paris I – Saint Charles.

 

Prix, Bourses


Allocation d’installation d’Atelier, DRAC occitanie.

Lauréate Festival Aralya

Prix Artcité de la critique décerné par Christian Noorbergen.

Prix du Jury – Festival Aralya

Prix de la Fondation Varenne – Festival Vidéoformes
Presse, articles, publications

 

Portrait vidéo, Ligne(s) de vie, par Raphaël Laugier.

Emmanuelle Mason, par Christian Noorbergen, Aralya n° 24.

Dessin animal, par Benoït Ladune dans le n°59 de Miroir de l’art.

En vitrine, Emmanuelle Mason, Interview par la Brigade A4, dans le IF mag #7.

Episode de «news Art Today», Emmanuelle Mason.

Co-écriture de «En échange avec Jean-Luc Parant», avec Jean-Luc Parant et Michel Butor.


Résidences, voyages de recherche


Residence aux Beaux-arts de Pekin (CAFA)

Résidence au MoCa, Busan, Corée

 

Conférences, rencontres avec le public


Médiation autour de l’exposition «Lignes de Vie», à la Galerie de l’Imagerie.

Conférence «la gravure à l’épreuve de l’art contemporain», Les 10 ans de la main Gauche.

Rencontre autour de la gravure, Musicophages, médiation pendant l’exposition «Anima».

 

Collectifs d’artistes


Siléo

Jenifer Art

Formation continue


Formation au Burin, avec Maria Chillion

Formation à la gravure, atelier de la Main-Gauche, avec Bilitis Fareny

Formation à la serigraphie, atelier 54 fils au cm, avec Anne Izambert

Formation à la manière noire, avec Miguel Aldana

Formation de Moku Hanga, Myriam Zegler.

 

Compétences


Création et gestion d’ateliers (Atelier d’estampe de l’université Jean-Jaurès à Toulouse (gravure, sérigraphie, lithographie), atelier de Volume…
Gravure, sérigraphie, lithographie…
Dessin contemporain, dessin hors support ou hors format.
CAO, DAO, arts numériques, vidéo, son, photographie
Moulage, nouveaux matériaux
Installation et performance.
Pédagogie, enseignement, initiation à la Recherche en Arts.

 

Enseignement


2007…      Enseignante Agrégée à l’université de Toulouse II -Jean-Jaurès, Département arts plastiques.
2006         Professeur agrégée dans le secondaire (Paris XVIIe).