Syria

Cette série est un ensemble de 6 compositions modulaires utilisant le procédé sérigraphique.

Ce travail est issu de 12 dessins que j’ai réalisés à partir de photos que m’ont montrées des réfugiés Syriens auprès desquels j’étais engagée de 2014 à 2015. C’est à travers la figure de la ruine que j’ai pu poser sur le papier les témoignages qu’ils me confiaient. Dans ces compositions, le blanc du papier devient mon silence face à leurs récits, le terrain où erre le regard en quête de sens.

La série s’inscrit dans une filiation avec la peinture romantique. C’est en regardant les peintures de Friedrich, de Turner ou de Géricault, mais aussi habitée par mon engagement auprès des réfugiés syriens de Toulouse que j’ai initié ce travail.

Les explosions

Ces désastres sont mes première sérigraphies.

Les images de presse, d’actualité ou historiques, sont mises en ruine par le médium numérique puis le procédé même de la sérigraphie.